Bien débuter un potager d’intérieur

Cette page sera le fil rouge de notre site web. Elle sera mise à jour au fur et à mesure que nous mettrons du contenu en ligne pour vous guider au mieux avec des liens vers les sections spécifiques

Ce site va nous l’espérons vous permettre de débuter ou bien d’approfondir vos connaissances sur la culture en appartement ou en maison. Aromates, fruits ou encore légumes, plein de solutions actuelles nous permettent dès aujourd’hui de faire pousser chez soi des produits frais et de qualité. Nous espérons qu’après avoir navigué sur ce site vous aurez suffisamment d’informations pour franchir le pas et mettre en place votre premier potager d’intérieur ou encore tester de nouvelles cultures.

Finies les aromates sous vides du supermarché dont on utilise qu’une branche et qui se perdent, fini le basilic en pot qu’on espère garder 3 mois et qui se meurt au bout d’une semaine et finies les aromates séchées avec beaucoup moins de goût.

mon-potager-interieur-basilic

Et oui, il est de nos jours relativement facile et pas trop onéreux de faire pousser des produits frais chez soi, synonymes de bio, de qualité mais aussi de fierté personnelle. Quel bonheur que de préparer son pesto avec le basilic qui a poussé dans sa cuisine ou encore d’offrir une huile épicée au piment de Cayenne maison à ses invités ! 

Le potager d’intérieur c’est aussi amener de la verdure dans sa maison ainsi qu’une décoration naturelle très plaisante. C’est un retour à la nature, aux sources, une chance pour les urbains de produire sans pour autant disposer d’un jardin ou même d’un balcon. 

 

Les différents types de potagers d'intérieurs

Les pots ou jardinières

Pour faire au plus simple et en utilisant le moins d’espace possible vous pouvez simplement acheter un pot ou une jardinière. Facile à déplacer, à mettre où vous souhaitez, de couleur et de forme qu’il vous plait  : c’est la solution basique mais qui demande quelques règles de bases. Placez votre pot dans un en endroit bénéficiant de suffisamment d’ensoleillement et assurez vous d’un bon drainage à l’aide d’un ou plusieurs trous au bas du pot.

Le potager en carré

Demandant une place un peu plus importante que les pots ou jardinières et un peu plus difficile à déplacer, le potager en carrés consiste à diviser un grand rectangle en de nombreux carrés. Pour chacun de ces carrés vous pourrez disposer une plante différente. Cela permet de varier les plantes et aromates que vous souhaitez faire pousser. Il peut s’acheter tout fait ou se bricoler à partir de planches de bois. Il a l’avantage de vous permettre de faire pousser des valeurs sures que vous maîtriser sur certaines cases et de tenter d’expérimenter sur d’autres. Certains potagers en carré sont surélevés à hauteur d’homme. On les appelle dans ce cas des tables de cultures mais le principe reste le même.

Le jardin hydroponique

Même si cela impressionne toujours d’utiliser des mots savants il ne s’agit au final que d’une technique de culture hors sol : On remplace la terre par des billes d’argile que l’on irrigue avec (un peu) d’eau et des nutriments spécifiques. Cela permet d’économiser l’eau (même si soyons honnête en culture d’appartement la consommation reste faible) mais aussi et surtout les risques de nuisibles qui viennent souvent par la terre.

Les jardinières connectées

Arrivées il y a quelques années sur le marché, les jardinières connectées ont révolutionnées le monde du potager d’intérieur : éclairage intégré pour les appartements qui manquent de soleil, arrosage automatique, connexion au smartphone… Elles sont le potager d’intérieur 2.0 pour vous garantir un succès immédiat.

Les avantages d'un potager d'intérieur

  • Aromates, fruits ou légumes frais dans votre appartement
  • Cultures toute l’année
  • Réappropriation d’un produit que l’on consomme
  • Garantie du Bio et de la qualité
  • Fierté de produire ses propres produits (le retour à la terre !)
  • Plaisir d’un hobby sain

Le meilleur emplacement pour son potager d'intérieur

A moins que votre potager inclue un éclairage, l’un des critères principaux pour placer votre potager est la lumière. Celle-ci est une condition indispensable pour faire pousser vos légumes ou herbes aromatiques. Choisissez donc un emplacement près d’une fenêtre ou d’un balcon. Le potager peut bien sûr être mis à l’extérieur si vous avez des jardinières ou un balcon qui le permettent, mais rentrez le l’hiver.  Assurez vous aussi de le mettre à un endroit où il ne gêne pas tout en restant accessible pour son entretien. De plus une pièce aérée est idéale pour la bonne croissance de vos plants.

Que faire pousser ?

Tout ? l’avantage du potager d’intérieur et de laisser court à son imagination même si bien sûr il y a des grands classiques : 

  • Aromates : Basilic, cerfeuil, persil, romarin…
  • Fruits & Légumes : tomates cerises, piments, radis, salades…

A acheter déjà en pousse ou bien en graine à vous de voir le niveau de challenge que vous souhaitez !

mon-potager-interieur-legumes

Les trucs et astuces pour bien débuter

Déjà il faut savoir qu’un potager demande un minimum d’entretien. Même si les potagers connectés et « intelligents » peuvent grandement vous faciliter la tâche. Eau, lumière, nourriture (sous forme d’engrais) il sera nécessaire de fournir à vos plantes tout ce dont elles ont besoins pour grandir et s’épanouir. Les potagers intelligents sauront vous accompagner au mieux pour tout réussir !

Sachez aussi que si vous mélangez herbes et légumes dans un même pot ou contenant, il faudra vous assurer que leurs besoins sont similaires en eau et engrais. Faites aussi attention à la toxicité de certaines plantes qui pourraient affecter les autres d’une même jardinière. Enfin si vous avez des enfants, soyez prudents que ceux-ci n’endommagent pas le potager mais aussi qu’ils ne mangent pas feuilles et récoltes impunément : certaines plantes ont des feuilles ou branches toxiques. 

Un autre conseil est de s’assurer du très bon drainage de votre potager d’intérieur : Idéalement disposez une couche de graviers ou de billes d’argiles sous votre terreau, cela vous permettra d’éviter d’avoir de l’eau stagnante. N’arrosez pas non plus en abondance mais renseignez vous en fonction des espèces que vous voulez faire pousser, chacune ont leurs besoins.

Conclusion

Motivation et persévérance sont les mots d’ordre pour réussir au mieux votre potager d’intérieur. Il n’y a pas de honte à perdre un plant de basilic ou une pousse de persil car c’est à force de plusieurs tentatives que vous réussirez à faire pousser herbes et légumes divers et variés ! Et nous serons là pour vous accompagner au fur et à mesure de votre chemin !